L’âme de l’urbain

Par un jeu d’encre et d’acrylique autant sur toile que sur papier, je viens croquer les ambiances de l’urbain parisien avec une attirance pour le romantisme du quartier de Montmartre. Sans omettre l’humain car nos semblables restent des acteurs essentiels des compositions et affirment par leurs attitudes l’âme du lieu. Avec un emploi limité des couleurs, je privilégie les camaïeux sépia pour une meilleure résonnance de l’encre et par conséquent des contrastes. Je reste dans une démarche de dessin avec un trait spontané, les projections d’encre et de peinture ou des coulures apportent une vibration contemporaine dans la représentation. Sans être passéiste, l’évolution de nos environnements est immuable et nous avons tous besoin de repères voire de rappels d’un endroit oublié ou disparu. Aussi mes lavis se révèlent être des instantanés de notre temps empreints d’une note artistique et deviennent des témoignages pour les générations à venir.

À PROPOS